Tourisme à Kuala Lumpur : quoi découvrir ?

Considéré jadis comme un nouveau pays industrialisé, la Malaisie fait figure de bon élève. PIB en hausse, niveau d’instruction et économie dynamique, ce pays tigre d’Asie fait partie depuis ces dernières années des destinations de rêve. Les îles paradisiaques de Langkawi, jungle et rizières forment un décor à couper le souffle. Cependant le point de chute dans le pays est bel et bien la capitale : Kuala Lumpur. Une ville qui ne dort jamais et qui vit au rythme des pousses pousses et de la modernité occidentale. Puissance pétrolière et El dorado des produits électroniques, nous vous immergeons au cœur d’une capitale où vit l’une des plus impressionnantes mosaïques ethniques de la planète.

Facilement joignable par voie aérienne, les départs pour Kuala Lumpur se font en vol direct depuis Roissy ou Francfort. Pour un transfert en toute transparence, pensez à réservez une navette aeroport.

Les Tours Petronas : parmi les plus hauts buildings de la planète

Lieu incontournable du tourisme à Kuala Lumpur, ces deux tours jumelles reliés par un pont était les plus hautes du monde en 2004. Place centrale de l’économie malaise, le quartier de Ampang Park abrite au cœur des tours un magnifique centre commercial : le KLCC Mall. A l’intérieur de nombreuses boutiques ainsi que de la restauration locale. Mais l’activité à côté de laquelle vous ne devait pas passer est l’Aquaria Kuala Lumpur. Un aquarium à l’intérieur du centre commerciale où est observable la plus belle faune de l’océan indien (requin, raie Manta…).

Chow Kit Market : un peu de folklore locale au cœur d’un marché sensationnel

Pour les européens que nous sommes, ce marché exotique exceptionnel est l’occasion de se familiariser avec la nourriture locale. Et là, attention ! Les malais mangent très piquant. Donc si vous dégustez des plats à base de riz ou nouilles, préparez vos papilles. En revanche, ce marché couvert est l’occasion de découvrir des fruits et légumes exotiques que nos yeux d’occidentaux n’ont jamais vu. Vous passerez ne serait-ce qu’une seconde pour un idiot si vous ne savez pas comment peler un fruit. Ce lieu magique et plein de couleur est incontournable pour faire le plein de fraîcheur. Les locaux n’hésiteront pas à vous guider pour découvrir leurs meilleures saveurs.

Little India : le Bollywood à la malaise

Le tourisme à Kuala Lumpur ne peut s’exécuter sans ce lieu remarquable. Une architecture indienne très moderne où vit une bonne partie de la diaspora dans la capitale. Place aux fleurs, l’artisanat ainsi qu’aux sublimes tenues indiennes. Ce lieu notamment pour les femmes est l’occasion de découvrir des tissus sublimes à un prix très bon marché. Et pourquoi pas l’occasion de manger dans un délicieux restaurant indien. Plus véridique qu’une enseigne en plein cœur de Paris ou Londres, ici, vous vous croyez vraiment en Inde.

Pasar Seni ou Central Market

Il s’agit d’un marché traditionnel bleu construit en 1888. De petits restaurant de rue sillonnent les alentours où il est possible de déguster de la gastronomie indonésienne ou bengalaise à très bon prix. Ce marché est l’occasion de se familiariser avec l’artisanat ethnique de chaque communauté (malaise, tamoul, pakistanaise…). C’est un lieu aussi où sont présentes de petites bijouteries traditionnelles. Mais aussi l’occasion à la sortie de faire une « Fish Pedicure ». Le marché est équipé d’un petit SPA où la cure de pied se réalise pour pas un sou. L’occasion de  refaire une santé à la plante des pieds.

Le parc au papillon ou Butterfly Park

Il s’agit d’une des zones vertes de Kuala Lumpur. Un endroit remarquable à visiter lorsque la chaleur tropicale s’intensifie. Ce parc zoologique regorge de flore luxuriante (orchidée, palmiers en tout genre). Puis au cœur de cette végétation s’émancipe au cœur d’un parcours des papillons à la taille gigantesque et très colorés. Sans exagération, certains sont aussi grands que deux mains réunies. L’arrivée au cœur du zoo est aussi l’occasion de communiquer avec des macaques qui peuplent les alentours reconnus pour leur sociabilité.

Le palais du Sultan Abdul Samad

Haut lieu de la culture du pays, ce palais inspirait des influences architecturelles locales, arabes et anglaises est à couper le souffle. Vous pouvez le contourner sans aucun problème pour prendre les meilleurs clichés. Aujourd’hui, ce palais abrite le ministère de la culture et il est possible de le visiter.

La mosquée nationale et le musée des arts islamiques

La Malaisie est un pays musulman très tolérant où cohabite d’autres religions. La Mosquée nationale est l’un des bijoux architecturaux présents dans le pays. La mosquée Jaamek du centre-ville l’est également construite entièrement en carrelage. A deux cents mètres se trouve le musée des arts islamiques où il est possible d’en savoir plus sur l’histoire et l’empreinte culturelle du pays. C’est aussi un haut lieu de la calligraphie.

Comme toutes les mégalopoles asiatiques, Kuala Lumpur se découvre en vivant. Et c’est surtout un sacré voyage culinaire qui vous attend. Cette étape obligatoire s’accomplit facilement en 3-4 jours avant de vous immerger au cœur de la nature malaise.

Laisser un commentaire